Paula

SERVICE FOURNI – PLACEMENT DANS LA FAMILLE ÉLARGIE

Une mère a abandonné son bébé fille dans un hôpital de Québec. Mais avant de quitter sa petite fille, la mère lui donna le nom de Paula et laissa des informations sur sa parenté en Australie. L’agence locale de protection de la jeunesse fut appelé à intervenir.

Les services de protection de la jeunesse de l’Australie a communiqué avec la grand-mère et la tante maternelle qui ont affirmé vouloir élever l’enfant, ensemble.

Bien que la tante vivait de façon indépendante, elle a déménagé avec sa mère (la grand-mère du bébé) afin de créer un milieu familial approprié pour l’enfant.

Après l’évaluation du foyer par l’agence australienne, la tante et la grand-mère se sont rendu à Québec pour établir un lien avec l’enfant et connaitre sa routine quotidienne. Le bébé et sa nouvelle famille sont rentrés en Australie où ils ont reçu le soutien de l’agence local.

Jemma

SERVICE FOURNI - TUTELLE

Une agence de protection de la jeunesse, en Colombie Britannique, demanda au SSI Canada d’évaluer les conditions de vie d’une mère vivant en Jamaïque afin de prendre des décisions concernant une jeune fille de 13 ans que l’agence vient de prendre en charge.

La jeune fille fut prise en charge suite à ses allégations d’abus physiques et sexuels alors qu’elle habitait chez son père.

Le correspondant Jamaïcain procéda à une évaluation du foyer de la mère. Comme l’agence de protection devait entamer une poursuite criminelle, la jeune fille devait demeurer au Canada, malgré une évaluation très positive du foyer en Jamaïque. Durant six mois, le SSI Canada et le correspondant Jamaïcain ont collaboré afin de fournir des rapports fréquents à la mère et des mises à jour sur l’évolution des procédures judiciaires. De plus, la mère et la jeune fille communiquaient hebdomadairement, par téléphone.

Une fois son témoignage donné, la jeune fille est retourné en Jamaïque, habiter avec sa mère. L’agence jamaïcaine a suivi la famille pour quelques temps afin de s’assurer que la jeune fille recevait le support nécessaire suite au traumatisme subi.

Martha

SERVICE FORUNI - FAMILY REUNIFICATION

Mère un jour, mère toujours…

Il y a quelques années Martha, une mère de quatre enfants, a appelé le SSI Canada en expliquant qu’elle était à la recherche de ses fils jumeaux.

Martha a fui le Gabon avec ses quatre enfants, deux filles et deux garçons jumeaux. Au cours de son voyage périlleux elle a été séparée de ses deux fils. Maintenant établi au Canada, après un séjour de deux ans en Russie, elle cherchait désespérément ses jumeaux. Elle ne savait pas s’ils étaient toujours vivants et elle voulait savoir ce qui était arrivé à ses enfants qui avaient 17 ans au moment de fuir leur pays. Triste et déprimée elle demandait l’aide de SSI Canada.

Alors qu’elle était en Russie, un homme originaire de leur ville natale au Gabon, lui avait dit avoir vu et salué un de ses fils lors d’un voyage aux Pays-Bas. À ce moment-là, il ne savait pas qu’elle les recherchait.

Le SSI Canada a communiqué toutes les informations disponibles à des intervenants du réseau au Pays-Bas. Ces derniers ont rapidement retrouvé les jumeaux qui étaient enregistrée comme réfugiés et ont établis un premier contact. Malgré leur désir de communiquer avec leur mère et leurs sœurs, les garçons étaient méfiants. Ils voulaient être certains que c’était bien leur mère. Avec l’aide d’un intervenant social ils ont envoyé un message demandant des photos comme preuve de son identité. Après un échange de courriers entre la mère et les garçons, SSI Canada a confirmé à Martha que c’était ses enfants. Quelques jours plus tard, Martha a parlé aux jumeaux, jour qu’elle qualifia comme « le plus heureux de sa vie ». Peu après, Martha a entrepris le processus d’immigration pour ses fils. Après un long parcours difficile, une demande d’asile au Canada et 5 ans à la recherche de ses fils, cette famille a finalement été réunie.

Voici son message d’appréciation. « Pour le reste de ma vie, je n’oublierai jamais ce que SSI Canada a fait pour moi et ma famille. Vous serez dans nos prières car nous sommes éternellement reconnaissants! »

Aidez-nous à créer plus d’histoires qui finissent bien.

Soyez informé

Abonnez-vous à l’infolettre Le Chaînon.

Consultez le dernier numéro Le Chaînon.