CIR

CIR

CIR

Le Centre International de Référence pour les droits de l'enfant privé de famille (CIR) est un programme du Secrétariat Général du Service Social international (SSI), basé à Genève. Depuis sa création, le SSI/CIR a participé activement au développement et à la mise en œuvre des standards internationaux relatifs à la protection de remplacement des enfants privés de famille, ou en risque de l'être, et à l'adoption. Il promeut l'échange de connaissances, d'expériences et le dialogue entre les professionnels des agences gouvernementales et non gouvernementales à travers le monde. L'objectif principal du CIR est d'équiper les professionnels de la protection de remplacement et de l'adoption sur le terrain par le développement de ressources et le partage de pratiques prometteuses. Il a également pour but de sensibiliser le public au besoin de protéger les droits des enfants – dans le cadre analytique des standards internationaux – dans un environnement en pleine mouvance. Plus de 5000 professionnels dans les pays d'origine et d'accueil bénéficient de ses services.

S'appuyant sur la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant de 1989 (CDE) et la Convention de La Haye de 1993 sur la protection des enfants et la coopération en matière d'adoption internationale (CLH-1993), le CIR a développé une compétence spécifique en matière d'adoption et, de façon plus large, de prévention de l'abandon, de placement, de soutien aux familles d'origine (nucléaires et élargies) et de respect des droits des enfants placés en famille d'accueil et en institution. Le CIR promeut le développement d'une politique globale de protection de l'enfant dans laquelle chaque solution reçoit sa juste place, conformément aux instruments pertinents prévus par le Droit International (ex. Convention de la Haye de 1996 Concernant la Compétence, la Loi Applicable, la Reconnaissance, l'Exécution et la Coopération en Matière de Responsabilité Parentale et de Mesures de Protection des Enfants).

SSI/CIR Principles

    • Meilleure protection de l’intérêt supérieur des enfants privés de famille ou en risque de l’être, en besoin d’être adoptés ou déjà adoptés
    • Une politique globale de l’enfance et de la famille, visant à:
    • prévenir l’abandon et les mesures de placement;
    • maintenir ou réintégrer l’enfant dans sa famille d’origine chaque fois que cela est possible et approprié;
    • encourager les solutions familiales permanentes plutôt que les placements temporaires en institution ou en famille;
    • promouvoir l’adoption nationale; garantir le respect des droits de l’enfant dans l’adoption nationale et internationale;
    • adapter la taille et l’organisation des institutions afin de garantir la prise en charge adéquate et la protection des enfants qui y demeurent, pour des périodes de temps limitées;
    • lutter contre les abus, le trafic, la vente et l’enlèvement d’enfants
    • La ratification et la mise en œuvre des conventions internationales relatives aux droits des enfants susvisés

La connaissance/le savoir, l’échange d’expériences, les contacts, le dialogue et la collaboration entre professionnels d’organismes gouvernementaux et non gouvernementaux à travers le monde